Castle ville, à travers une aventure de construction et d’exploration, va vous permettre de découvrir un univers de chevalier et de princesses. Vous devrez bâtir un royaume, en partant seulement d’une petite hutte. Oui, ça va être long ! Au début du jeu, une princesse viendra vous guider, pour vous permettre d’accomplir les quêtes qui vous seront confiées, et qui vous permettront de progresser.

Votre royaume étant situé au cœur d’un territoire recouvert par les ténèbres, un de votre but sera de repousser ces ténèbres, en augmentant l’aura positive de votre château.

Attention ! De temps en temps vous croiserez des animaux sauvages sur votre territoire, qu’il vous faudra repousser.

Ce qui fait le charme de ce jeu, c’est le fait de devoir assembler des éléments pour pouvoir en créer d’autres : on ne se contente pas de récupérer ou d’acheter des objets, on les fabrique.

Mais Castle Ville mettra votre patience à rude épreuve : il faut en effet passer énormément de temps à jouer pour pouvoir remplir les objectifs et avancer dans le jeu. Il n’existe pas vraiment de petites astuces toutes bêtes, mais je peux vous proposer un logiciel qui réalisera vos rêves les plus fous.

Attention ! Utiliser ce logiciel revient à tricher, purement et simplement. C’est interdit, et vous risquez de voir votre compte banni. Le risque est-il acceptable ?

Ce fameux logiciel s’appelle Castleville Cheats, et vous pouvez le télécharger à cette adresse : « http://mediafire.com/download.php?6s8jy7euurzqo77« .

Rien de très sorcier dans ce logiciel, contrairement à d’autres. Tout est expliqué, et l’utilisation est vraiment très simple. Vous pourrez ainsi obtenir de l’argent à l’infini, des couronnes, des points de réputation, de l’énergie à l’infini et des bâtiments. Vous pourrez aussi en profiter pour débloquer des objets, et doubler vos points d’expérience. C’est un peu le summum de la triche en quelque sorte, le logiciel qui vous rend heureux sur le moment, mais qui vous gâche tout le plaisir du jeu (et oui ! Une fois qu’on a tout, qu’est ce qu’il reste à faire ?).