Au fil de nos pérégrinations sur Facebook, on peut trouver des groupes au nom très intéressant. Petit palmarès des groupes qui ont fait le tour du premier réseau social :

- En 2015, j’accueillerai Doc et Marty à Hill Valley

- Pour la réconciliation des oeufs brouillés

- Écraser un corn-flakes et devenir un céréale-killer

- Je cherche l’amour, le vrai, celui avec des gros seins.

- À ton âge, je soufflais dans les jeux vidéo pour les faire fonctionner.

- Ni putes, ni soumises? Mais ce sont des femmes ou pas, du coup?

- Tu sais que tu as le corps d’un dieu ? Dommage que ce soit celui de bouddha

- Pour que IKEA vende des suédoises montables et démontables !

- Avec 50 Cent je m’achète 2pac de bière et des Eminem’s !

- Si on est pas censés grignoter au milieu de la nuit, alors à quoi sert la lumière dans le frigo ?

- Si tu tapes Google dans Google, tu peux casser Internet

- Je ne suis pas sûr de ce que je veux faire de ma vie, mais j’aime la bière

- Je choisis mon repas en fonction de la vaisselle qu’il représente

- Tout plaquer et partir à la recherche du pain perdu

- Moi, je suis Mac et les filles sur le trottoir c’était mon idée

- Si toi aussi t’aimerai être un Mister Freeze pour te faire sucer tout l’été

- Une pensée à tous les gens qui n’auront jamais la chance de me connaître

- Si tu veux voir les Bleus gagner, regarde Avatar

- Un geek ne vieillit pas, il level up

- Mais OU ET DONC OR NI CAR ? il s’est fait buter par Wech Sisi Tavu Poto Bien ou bien

- Un jour j’irai vivre en Théorie, car en Théorie tout se passe bien

- Enlever Facebook à un stagiaire et le regarder bosser

- 5 fruits et légumes par jour, ils me font marrer. Moi, à la troisième pastèque, je cale.

- Au resto: « Désirez vous une table ? » – « Non ça va on va manger par terre »

- You have watched 72 minutes of video today. Please get a life.

- Débile d’avoir une voiture dans Paris. Au fait, tu peux me ramener ?

- Tu veux savoir comment tu t’appelles ? Envoie Prénom au 81212

- Je ne suis pas alcoolique, je bois pour oublier la mort de la mère de bambi

Certains groupes ne parlent qu’à une certaine génération (je ne pense pas que les collégiens d’aujourd’hui puissent comprendre de quelle manière on « soufflait dans nos jeux vidéos »), mais pour ceux qui sont concernés, ça reste très amusant à lire et à relire.